Communauté Elgg francophone

Créer un compteAide  
Connexion

Installation de Elgg

Cette documentation est traduite depuis la documentation anglophone de référence

Une partie de la documentation est traduite directement sur le wiki anglophone : si vous avez quelques talents de traduction ou pour expliquer simplement les choses, nous vous encourageons à créer un compte sur http://docs.elgg.org/ pour contribuer à la traduction et à l'enrichissement de la documentation d'Elgg ! La page d'accueil en français est accessible depuis l'accueil du wiki : http://docs.elgg.org/Documentation_in_French/

 

Installation générique - le mode d'emploi

 

Pré-requis techniques

Elgg tourne sur une combinaison de serveur Web Apache, base de données MySQL et le langage de script PHP. Il s'agit de l'environnement de serveur web le plus populaire au monde.

Pour utiliser les fonctionnalités avancées de Elgg, quelques fonctionnalités sont requises :

  • Le serveur web Apache doit être installé avec les modules suivants :
    • mod_rewrite (indispensable)
    • PHP
  • MySQL 5 est nécessaire pour le stockage des données
  • PHP 5.2 doit être installé en tant que module Apache (et non en mode CGI ou mode sans échec) avec les bibliothèques suivantes :
    • GD (pour les processeurs graphiques, par exemple, l'utilisateur icône de rééchelonnement)
    • JSON (pour les fonctions API)


Il est recommandé d'augmenter la mémoire disponible pour PHP au-delà des valeurs par défaut, en fonciton de la puissance de votre serveur, et d'augmenter la taille maximum des fichiers téléchargés (par défaut à 2Mo). Dans les deux cas, cela peut être fait via votre fichier php.ini (ou .htaccess sur un serveur mutualisé, si votre hébergeur vous l'autorise).

  • Les bibliothèques PHP suivantes sont également recommandés pour certains plugins et des fonctionnalités supplémentaires:
    • mbstring (pour permettre l'envoi de mails avec des caractères non-latins)
    • SOAP
    • DOM
    • Curl

Note : l'utilisation de PHP en mode CGI et FastCGI est possible et fonctionnelle, mais ne fait l'objet d'aucun support par la communauté Elgg. Le choix de ce type de configuration du serveur peut nécessiter des ajustements spécifiques des paramètres du serveur ou le portage des règles de redirection par exemple.

 

Installation de Elgg

Avant de commencer, assurez-vous que vous avez lu les pré-requis techniques d'Elgg. Si vous constatez des problèmes après avoir suivi ces instructions, consultez la page de dépannage http://docs.elgg.org/wiki/Troubleshooting

  1. Téléchargez Elgg
    • Décompressez Elgg et transférez-le (via FTP) sur votre site : soit à la racine de votre site web, soit dans un sous-dossier spécifique
  2. Créer une dossier de données
    • Elgg a besoin d'un dossier pour stocker les fichiers téléchargés, ainsi que les icônes et photos de profil. Vous aurez besoin de créer un dossier spécifique pour cela. Nous recommandons que ce dossier soit appelé data, et stocké hors du dossier d'installation de Elgg. Par exemple, si Elgg est installé dans /home/Elgg/html/, vous pouvez créer le dossier de données dans /home/Elgg/data.
    • Une fois que ce dossier a été créé, vous devez vous assurer que Elgg a l'autorisation d'y écrire.
      • Cela ne devrait pas être un problème sur les serveurs à base de Windows mais si votre serveur fonctionne sous Linux ou une variante d'Unix, vous aurez besoin de taper quelque chose comme : chmod 777 /home/Elgg/data/
      • N'oubliez pas de configurer votre open_dir si vous l'utilisez, pour permettre l'écriture dans ce dossier.
      • Si vous utilisez un client graphique pour télécharger des fichiers, vous pouvez habituellement modifier ce droit ou shift-clic sur le dossier et la sélection «propriétés»
  3. Créer une base de données
    • En utilisant votre outil habituel d'administration de base de données - par ex. cPanel, phpMyAdmin, MySQL commandline client (si vous n'êtes pas sûr à ce sujet, demandez à votre administrateur système), créez une nouvelle base de données pour Elgg. Assurez-vous de connaître le nom d'utilisateur et votre mot de passe nécessaire pour accéder à cette base.
  4. Installez votre crontab (Unix uniquement)
    • Cron est une commande Unix qui permet d'exécuter dfes programmes à divers moments de la journée (c'est un programmateur).
    • Si vous voulez profiter de certaines des fonctions d'entretien telles que la rotation du fichier log ou la "collecte des ordures" (garbage collector), vous devez installer un plugin cron qui permet de déclencher ces événements.
    • Nous avons fourni un exemple de crontab/crontab.example. Vous pouvez dupliquer ce fichier pour le modifier avec un éditeur de texte afin de lui fournir les détails de votre site, puis l'installer avec la commande suivante : Crontab crontab.mine (si vous avez nommé votre cron crontab.mine)
  5. Visitez votre site Elgg
    • Une fois que vous avez effectué ces étapes, consultez votre Elgg dans votre navigateur. Elgg vous guidera à travers la suite du processus d'installation. Le premier utilisateur que vous créez sera votre compte administrateur : conservez bien le mot de passe que vous lui donnez : il ne sera jamais transmis par mail.

 

Fichiers de paramètres et .htaccess

L'installateur Elgg va essayer de créer deux fichiers pour vous :

  • engine/settings.php, qui contient les paramètres de base de données de votre installation
  • .htaccess, qui permet -entre autres- de générer des URL dynamiques et de régler certains paramètres du serveur


Si ces fichiers ne peuvent pas être générés automatiquement, par exemple pour un problème de droits d'écriture sur les répertoires, voici comment procéder manuellement :

  • Copiez engine/settings.example.php vers engine/settings.php, et éditez le fichier avec un éditeur de texte pour renseigner les informations d'accès à votre base de données
  • Copiez htaccess_dist vers .htaccess, et faites éventuellement les adaptations nédcessaires (cf. ci-après : serveur virtuel et sous-dossier)

 

Installation dans un sous-dossier ou sur un serveur virtuel (par ex. Rackspace, Amazon EC2)

Lorsque Elgg est installé dans un sous-dossier, il peut être nécessaire de modifier le fichier .htaccess. Pour cela, trouvez la ligne suivante :

# RewriteBase /

et "décommentez-la" pour obtenir:

..si Elgg est installé à la racine de votre site (répertoire "www" ou "html" ou "web" ou "httpd", etc.) :

RewriteBase /

 

..ou, si Elgg est installé dans un sous-dossier mon_site_elgg/ de votre site (soit par exemple dans "/home/utilisateur/web/mon_site_elgg/" sur un serveur LAMP) :

RewriteBase /mon_site_web/

 

Instructions spécifiques pour cas particuliers

Elgg est prévu pour fonctionner sur un serveur LAMP, avec PHP installé comme module apache et non comme CGI : les autres configurations risquent de nécessiter quelques ajustements et vérifications supplémentaires.

 

Selon les OS utilisés (LAMP, WAMP, MAMP)

Sous Windows en particulier, il faudra veiller aux encodages des fins de lignes.

 

LAMP : Linux - Apache - MySQL - PHP

WAMP : Windows - Apache - MySQL - PHP

MAMP : Macintosh - Apache - MySQL - PHP

 

Installation en local

Les installations en local demandent souvent des ajustements des chemins des fichiers, ou un paramétrage spécifique de votre serveur local.

Où installer ?

Selon votre serveur, les fichiers devront généralement être placés dans un dossier "www/" de votre serveur local (ou "httpd/", ou "web/", ou "html/", etc.). Le dosser "data/" sera placé au même niveau de le dossier "www/" (et donc non accessible via le navigateur).

Les chemins des dossiers

Selon votre serveur local, vous serez probablement amené à indiquer les chemins complets depuis le disque (à partir de "C:" ou "D:" ), plutôt que les chemins à la racine (à partir de "/" ).

 

 

La version à jour de ce document est disponible sur : http://docs.elgg.org/wiki/Installation - n'hésitez pas à ajouter et traduire ici toutes informations utiles pour compléter ce guide d'installation !